Qui sommes nous ?

loupLa J.J.E. - Jeunesse Juive de l'Est, aujourd'hui Jeunesse Juive d'Europe - est indissolublement liée à son président-fondateur, Jack (Loup) Meyer-Moog.
Sa création remonte aux années 1950 lors d'une réunion de responsables programmée par André Neher et tenue à Nancy. Très vite, Loup accepte et endosse l'entière responsabilité de cette nouvelle Association Loi 1907.

Son but :

Motiver les aînés des Eclaireurs et Eclaireuses Israélites de France et leur offrir une structure adaptée à leurs nouveaux besoins.
Et surtout canaliser les jeunes des villages et des campagnes de l'est de la France après la tragédie de la deuxième guerre mondiale, nouer des contacts avec eux et entre eux, lutter contre l'assimilation.

Les premières activités :

Les week-end dans la maison consistoriale de Ste-Croix aux Mines où l'on dort en dortoirs. Loup s'y démène sans compter. On peut l'admirer à la plonge et aux fourneaux, au balayage et au volant de sa (pardon, de ses !!) voiture. Les soirées y sont mémorables.
A Strasbourg on inaugure les réunions, conférences, soirées de travail au 3 rue Sellénick, à la fois lieu d'habitation de Loup, Colette et leurs enfants, et salon transformé en bureau administratif et auditorium !
Les soirées récréatives, activités culturelles et de loisirs, comme les grandes conférences ou celles de fin d'année dans des lieux "de prestige" comme le Château de Pourtalès par exemple.

Les voyages :

Voyage de la JJE à Palerme en 1957. Au premier plan on reconnaît le grand rabbin Simon Fuks

groupeLes premiers voyages : La Sicile, la Grèce, la Turquie, etc. Le style E.I.F. On part avec casseroles, butane, tentes, conserves de Kadima et autres friandises. La Sicile et la Grèce sont guidées par Lama & Josette Lévy et Sammy Kotek avec la merveilleuse complicité du Grand Rabbin et Etincelle Fuks accompagnés de leur petite dernière, surnommée Fifi. Parmi les premiers participants, de futurs grands chefs : Kim, le -futur- rabbin Daniel Gottlieb, Rolf et Micheline Baer, etc !
La première relève dans les voyages : A ceux déjà nommés, rajouter, les frères Katzner, les frères Szerman, Simon Darmon, Simon Haehnel, Sylvie Katz (pardon à ceux que j'oublie !)
Aux participants de l'Est de la France se rajoute bien vite un noyau fameux issu du monde diamantaire d'Anvers, fidèle parmi les fidèles.

L'évolution du voyage : Après l'Europe on va s'attaquer à l'Amérique (un avion entier affreté par la JJE !) Adieu casseroles et tentes. On recherche les auberges de jeunesse et les hôtels quand on arrive sur place. Pas toujours facile !
Les nouveaux voyages : Plus la destination est lointaine, mieux on rêve. Les nouveaux chefs et responsables sont Claudine Gutmann pour les jeunes célibataires, moi-même pour les "toujours jeunes". On veut maintenant un vrai confort mais le but est toujours le même : convivialité, amitiés et plus, esprit militant, respect du Shabath et de la Cacherout, contact avec les communautés juives.
Loup et Colette, pris par leurs nombreuses obligations, ne participent pas aux voyages d'été MAIS RIEN ne se décide sans eux, sans les sublimes soirées de cogitations au 3 rue Sellénick, entre le téléphone qui sonne, la machine à écrire à l'ancienne, les boissons chaudes et froides, les petits sucrés et salés à disposition.

Les week-end

Loup et Colette y sont omni-présents et omni-actifs : L'Alsace sous tous ses angles, depuis des décennies. On loue un refuge pour l'incontournable W.E. du mois de Mai, autrefois également parfois pour la fin de l'année civile. On fait appel à un conférencier de talent (Armand Abécassis, J. Lazarus, etc.) et à un rabbin ami (Fizson, M.A. Ouaknine, Heymann etc..). Ces dernières années, on a profité d'infrastructures hôtelières plus confortables : Hôtel cacher à Vittel et Auberge de Jeunesse ultra confortable à Luxembourg, toujours sous la direction de Loup et Colette, toujours dans leur optique d'aide.

Un autre week-end est très recherché ces dernières années, celui de la découverte, pour les W.E. de novembre, d'une capitale européenne. De Londres à Anvers, de Prague à Amsterdam, Loup se fait un devoir d'accompagner ces groupes de quarante personnes. Il a, comme toujours, activement participé à leur organisation, des mois à l'avance.

Soirées shabatiques

Loup et Colette les organisent régulièrement à Strasbourg, certains vendredis soirs, autour d'un repas convivial et d'un conférencier.

Fichier et Bureau de la J.J.E.

Le fichier contient près de 2 000 noms. Le bureau et les deux responsables des voyages de l'été se réunissent périodiquement pour la programmation des activités de l'année.

Les objectifs de la J.J.E.

Inchangés depuis plus de 50 ans : Visite des Communautés juives à travers le monde. Cohésion de nos groupes, favoriser rencontres, amitiés et plus. Lutter contre la solitude et l'assimilation et permettre la découverte du vaste monde avec une optique juive.